COMMUNIQUE CONJOINT- WEBINAR DE MISE EN COMMUN

Le 28 aout 2020, un webinar de mise en commun a clos le cycle du webinar en vue d'identifier les défis et les solutions au développement durable pour Madagascar. 

Trois intervenants exceptionnels ont animés l'atelier dont : le champion de foot des BAREA Bolida, la jeune leader communautaire et aspirante entrepreneuse SIJAMASY Soatinahie Martine, et le Président de l’Académie Malgache, Pr Raymond Ranjeva. 750 participants de la société civile, du monde de la recherche et l’académie, des pouvoirs publics, du secteur privé, du syndicat des travailleurs, des partenaires techniques et financiers et des agences du SNU ont été mobilisés au cours de ces cinq webinars. 

 

Antananarivo, le 28 aout 2020, le cycle de consultation virtuelle organisé par le Bureau du Coordinateur Résident du Système des Nations Unies (SNU) et le Ministère de l’Economie et des Finances intitulé « Défis et pistes de solution pour le développement durable à Madagascar », a pris fin le vendredi 28 août avec la consultation de mise en commun. Le cycle, qui fait partie du processus d’élaboration du nouveau cadre de coopération pour le développement durable entre le Système des Nations Unies à Madagascar et le Gouvernement Malagasy pour la période 2021 – 2023, a rassemblé au total 750 participants de la société civile, du monde de la recherche et l’académie, des pouvoirs publics, du secteur privé, du syndicat des travailleurs, des partenaires techniques et financiers et des agences du SNU.

 

L’objectif de la dernière consultation - animée par trois intervenants exceptionnels, notamment le champion de foot des BAREA Bolida, la jeune leader communautaire et aspirante entrepreneuse SIJAMASY Soatinahie Martine, et le Président de l’Académie Malgache, Pr Raymond Ranjeva - était de mettre en cohérence et synthétiser les défis et solutions, sortis des propositions faites par 25 panélistes et retravaillées dans les groupes de travail pendant les précédentes cinq consultations. Organisés en sous-groupes, les 177 participants ont élaboré cinq grands domaines stratégiques d’intervention (GDSI) et les ont caractérisés du point de vue des principes clés de la programmation des Nations Unies, voire ne laisser personnes de côté, égalité de genre et autonomisation des femmes, droits humains, résilience, durabilité et redevabilité.

 

Les parties prenantes ont élaboré à l’attention des organisateurs quelques grands domaines stratégiques qui méritent des attentions particulières dont :  Gouvernance et justice environnementale, capital humain et infrastructurel, inégalités et autonomisation des femmes, décentralisation et bonne gouvernance, accès aux services de base, nutrition et sécurité alimentaire, industrialisation et transformation du secteur agricole, partenariat.

 

Les résultats de ces consultations seront la base de départ pour l’identification et la sélection des priorités stratégiques que le SNU, le Gouvernement et les parties prenantes œuvreront pour focaliser l’intervention du SNU dans la période 2021-2023 vers les besoins de la population, l’économie et les institutions malgaches.

Contacts presse
Entités des Nations Unies impliquées dans cette initiative
FAO
Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture
FIDA
Fonds International de Développement Agricole
OIT
Organisation internationale du travail
OIM
Organisation internationale pour les migrations
OCHA
Bureau de la coordination des affaires humanitaires
HCDH
Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l'homme
ONU
Nations Unies
ONUSIDA
Programme commun des Nations unies sur le VIH/SIDA
UNCDF
Le Fonds d'équipement des Nations unies
PNUD
Programme des Nations unies pour le développement
UNESCO
Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture
UNFPA
Fonds des Nations unies pour la population
UNICEF
Fonds des Nations unies pour l'enfance
ONUDI
Organisation des Nations unies pour le développement industriel
PAM
Programme alimentaire mondial
OMS
Organisation mondiale de la santé