Communiqué de presse

APPEL A LA SOLIDARITE FACE AUX BESOINS CAUSES PAR LA CRISE CLIMATIQUE DANS LE GRAND SUD DE MADAGASCAR

18 novembre 2021

Antananarivo, le 18 novembre 2021, Lancement du « Flash appeal » révisé par le Gouvernement Malagasy ensemble avec les Nations Unies à Madagascar.

Dans le cadre de la réponse aux effets de la sècheresse dans le Grand Sud de Madagascar depuis 2020, le Gouvernement Malagasy a identifié des axes stratégiques prioritaires qui consistent en des interventions humanitaires immédiates, ainsi que des interventions sur le moyen et long terme. Au niveau humanitaire, un plan de réponse nationale sous le lead du Bureau national de gestion des risques et catastrophes (BNGRC) a également été élaboré, puis révisé pour une intervention immédiate allant jusqu’en mai 2022, dont la mise en œuvre a été soutenue par les partenaires humanitaires en utilisant les ressources disponibles.

L’Appel Eclair élaboré et lancé conjointement avec le Gouvernement en janvier 2021, a été révisé avec un budget de 154,8 millions USD. Malgré les différentes contributions reçues jusqu’à ce jour, un gap financier important reste à couvrir, alors que le Grand sud entre dans son pic de soudure alimentaire qui ira jusqu’en avril 2022. En consultation avec S.E.M le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, l’Appel Eclair révisé a été lancé conjointement avec le Gouvernement dans le but de mobiliser des ressources additionnelles.

Devant les urgences il faudrait montrer plus de solidarité et accroître le soutien aux personnes confrontées à une grave famine dans le Grand Sud.

 

La situation dans le Grand Sud nous montre que les effets dévastateurs de la sécheresse la plus aiguë depuis plus de 40 ans, empirés par les tempêtes de sable et les criquets ont rendu presque impossible pour les habitants du Sud de Madagascar de cultiver leur propre terre pendant au moins trois ans maintenant, laissant plus de 1,6 million de personnes dans le besoin d’aide humanitaire.

 « Il est impératif que le monde agisse maintenant pour aider ces familles et le monde ne peut pas détourner son regard. Les habitants de Madagascar ont besoin de notre soutien maintenant et dans le futur. » a expliqué M. Issa Sanogo.

 

Les organisations humanitaires à Madagascar ont considérablement étendu leurs opérations en 2021, atteignant près de 880 000 personnes avec une assistance vitale, en complément aux efforts du Gouvernement dans le cadre de son plan national de réponse à la crise dans le Grand Sud.

 

Alors que les donateurs ont généreusement contribué à plus de 110 millions USD sur les 224,5 millions USD requis dans le cadre de l'appel éclair révisé (qui s'étend de janvier 2021 à mai 2022), il en faut davantage pour permettre aux organisations humanitaires de fournir de la nourriture, de l'eau, des services de santé et de la vie et économiser des traitements nutritionnels pour près de 1,3 million de personnes dans le Grand Sud dans les mois à venir.

 

Le monde ne peut pas détourner son regard. Les habitants de Madagascar ont besoin de la solidarité de tous maintenant et dans le futur. Il faut mettre en avant les financements nécessaires pour à la fois éviter une catastrophe humanitaire aujourd'hui et permettre aux gens de devenir plus résilient demain.

APPEL A LA SOLIDARITE FACE AUX BESOINS CAUSES PAR LA CRISE CLIMATIQUE DANS LE GRAND SUD DE MADAGASCAR

Entités des Nations Unies impliquées dans cette initiative

FAO
Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture
OCHA
Bureau de la coordination des affaires humanitaires
RCO
Bureau du(de la) Coordonnateur(trice) résident(e)
UNICEF
Fonds des Nations Unies pour l'enfance
PAM
Programme alimentaire mondial

Objectifs poursuivis à travers cette initiative