Un sixième « Centre Vonjy » ouvert a Tolagnaro pour accueillir les enfants victimes de violence sexuelle dans la région Anosy

La région d’Anosy inaugure ce jour Centre Vonjy pour la prise en charge intégrée des cas de violence sexuelle sur les mineurs. C’est le 6eme centre de ce type ouvert à Madagascar. Ce centre est le fruit de collaboration entre l’Agence Coréenne de Coopération Internationale KOICA, de l’UNICEF et du gouvernement malagasy.

Tolagnaro, le 05 octobre 2020 : Le Président de la République accompagné de quelques membres du gouvernement inaugure ce jour le Centre Vonjy au sein du centre hospitalier de référence régionale Philibert Tsiranana d’Amboanato, Tolagnaro. La construction du bâtiment a été fait avec l’appui du KOICA.

Fonctionnel depuis le mois de février 2020, ce centre assure la prise en charge intégrée des enfants victimes de violence sexuelle dans la région Anosy. C’est le sixième centre fonctionnel après l’ouverture du premier à Antananarivo en 2015, suivi de ceux de Toamasina en 2016, Mahajanga et Nosy Be en 2017 et Toliary en 2020.

L’ouverture de ce centre est un grand pas dans la mise en place d’un environnement protecteur pour les enfants de la région d’Anosy. En effet, depuis février, les enfants victimes de violence sexuelle peuvent accéder facilement et gratuitement sous un même toit aux services de professionnels pour des prises en charge médicale, psychosociale et judiciaire. Les enfants et leurs parents ne sont donc plus obligés de faire des longs va-et-vient pour être soignés, déposer et faire

le suivi de leurs plaintes. Selon l’étude nationale sur les violences envers les enfants à Madagascar de 2018, le taux de signalement de ces violences reste faible, du fait des résistances culturelles mais surtout de la méconnaissance des mécanismes du système de protection de l‘enfant et de leur faible effectivité. La violence envers les enfants est une triste réalité dans la région Anosy. Depuis janvier 2020, le Réseau de Protection de l’Enfant a recensé 112 cas d’enfants victimes de violences sexuelles dont 23 enfants (entre 4 à 17 ans) victimes de violence sexuelle pris en charge au niveau du Centre Vonjy Fort Dauphin. La violence peut provoquer chez les enfants des problèmes graves et à long terme des complications en matière de santé physique, sexuelle et reproductive, et de bien-être psychologique. Le modèle « Vonjy » est un bon exemple de concertation et travail conjoint entre différents Ministères.

Pour Madagascar, les résultats sont probants dans les six centres Vonjy déjà fonctionnels mis en place avec l’appui de l’UNICEF et de ses partenaires. Depuis 2015 à nos jours, 5067 enfants ont été pris en charge.

Contacts presse
Entités des Nations Unies impliquées dans cette initiative
UNICEF
Fonds des Nations unies pour l'enfance