COMMUNIQUE CONJOINT– MEAH – UNICEF- CUA

Plus de 600 000 personnes ciblées dans l’opération sur l’hygiène et l’eau dans les villes d’Antananarivo, Moramanga et Toamasina pour faire face au COVID-1919 initié par le Ministère de l'Eau, de l'Assainissement et l'Hygiène avec ses partenaires dans le cadre de l’opération Avotr’Aina. l'UNICEF en est le partenaire potentiel. 

Antananarivo, 30 juin 2020 : Une grande campagne pour un meilleur accès à l’eau potable et une meilleure hygiène est lancée dans trois villes pour les trois prochains mois. Les cibles sont tous les ménages les plus vulnérables des communes urbaines d’Antananarivo (CUA) et celle de Toamasina ainsi que les places publiques comprenant les écoles, les bornes fontaines, les marchés etc… Cette campagne nationale initiée par le MEAH d’un financement de plus de 470 000 USD de l’UNICEF et ses donateurs (DFID, KOICA, DANIDA, UNICEF) a pour objectif de réduire la propagation du COVID-19 à travers diverses activités dont :

-L’approvisionnement en eau potable a un tarif subventionne de 20 Ariary pour le bidon de 20 litres à Antananarivo et 50 ariary à Toamasina pour 600 000 personnes vulnérables utilisant les 2000 bornes fontaines de ces communes urbaines

-La fourniture de Dispositifs de Lavage des Mains (DLM) avec du savon dans 2,500 lieux publics (bornes fontaines, marchés…)

-La distribution de savons pour 200,000 personnes dans 40,000 ménages les plus vulnérables vis-à-vis du Covid-19

Pour Antananarivo :

-La mise en place des affiches de sensibilisation dans les transports publics et lieux publics avec renforcement des messages sur les gestes barrières sur le lavage des mains

-La dotation des intrants HTH et EPI pour la campagne de désinfection des 12 500 voitures assurant le transport public de la capitale par l’équipe de le Brigade Mobile d’Hygiène BMH de la mairie

-La fourniture des cache bouches lavables aux 21 000 chauffeurs et receveurs des 12 500 voitures assurant le transport public pour la capitale

-La fourniture de gel hydroalcoolique pour être utilisés dans les transports publiques pour les 5,500 taxis et 7,000 taxi-bé

-La désinfection des domiciles des ménages présentant des cas positifs de COVID-19 et ses alentours

-Le renforcement des campagnes de sensibilisation sur le lavage des mains avec de l’eau et du savon

Ce programme répond à la situation préoccupante de l’hygiène dans la capitale ou seule 34% de la population dispose de dispositifs de lave mains avec eau et savon alors que se laver les mains avec du savon reste le geste le plus simple et essentiel dans la lutte contre COVID-19.

L’utilisation des transports publiques présente un grand risque de propagation du virus du fait de la promiscuité des voyageurs et dans la mesure où les règles d’hygiène ne sont pas toujours respectées.

C’est dans ce contexte que l’UNICEF apporte son soutien au MEAH et aux communes urbaines d'Antananarivo (CUA), Moramanga et Toamasina dans le cadre de la réponse Covid-19 du plan de réponse du Secteur WASH cadrant dans le Pla' Multisectoriel d'Urgence de Madagascar afin de renforcer les activités de préventions et contribuer à rompre la chaine de transmission du COVID au niveau des ménages vulnérables, des fokontany et quartiers affectes par des cas de COVID, au niveau des lieux publiques (formations sanitaires, des écoles, des marchés et des gares) et au niveau des transports publiques.

« L’UNICEF réitère l’importance de l’hygiène et assainissement pour arrêter la propagation de la pandémie. Il est primordial d’assurer un suivi très strict de l’utilisation de ces matériels ainsi que l’application de ces démarches de ces protocoles », souligne Monsieur Michel Saint- Lot, représentant de l’UNICEF a Madagascar.

La Ministre de l'Eau, de l'Assainissement et de l'Hygiène, Voahary RAKOTOVELOMANTSOA, souligne que : "Les actions de réponses rappellent inévitablement l'importance de l'Eau, l'Assainissement et l'Hygiène dans toutes les actions de réponse contre covid-19. Les mains constituent l'une des principales voies de contamination de l'infection du Covid-19. De ce fait, le lavage des mains à l'eau et au savon constitue l'un des moyens les plus efficaces de prévention."  La même opération est prévue être lancée pour Moramanga et Toamasina dans les jours à venir.

 

 

Contacts presse
Entités des Nations Unies impliquées dans cette initiative
UNICEF
Fonds des Nations unies pour l'enfance