COMMUNIQUÉ DE PRESSE : Les dirigeants locaux et régionaux témoignent de la valeur des services publics pour répondre à la crise du COVID-19

#BeyondTheOutbreak Barcelone, Espagne et Nairobi, Kenya, 26 mars 2020

Plus de 20 représentants de collectivités locales et régionales se sont réunis en ligne avec des partenaires de la société civile et des Nations unies pour échanger leurs expériences sur la réponse à la pandémie du COVID-19. Parmi les participants étaient présents le maire d'Al-Hoceima, président de CGLU, la directrice exécutive d'ONU-Habitat, les maires adjoints de Barcelone, Rome et Madrid, des représentants de Bogota, Buenos Aires, Montevideo, Xi'an, Guangzhou, Durban, Lampedusa et Téhéran, et la rapportrice spéciale des Nations unies sur le droit à un logement convenable. Cette réunion virtuelle a marqué le lancement d'une série d'ateliers de formation en direct organisés conjointement par CGLU, Metropolis et ONU-Habitat pour faciliter l'échange d'idées et d'expériences entre les collectivités locales et régionales sur leur rôle déterminant dans cette situation sans précédent. La session d’échanges et de formation en ligne de deux heures, qui a réuni plus de 100 participants, a mis en évidence les rôles indispensables et multiples des collectivités locales et régionales, des agents publics et des responsables de la santé pour assurer une prestation de services équitable et garantir le respect des droits de tous en cette période de crise. Les intervenants ont souligné que la réponse mondiale à la pandémie doit être basée sur les réalités, les besoins et les solutions locales. La secrétaire générale de CGLU, Emilia Saiz, qui a animé la réunion, a rappelé qu'avec plus de 2,5 milliards de personnes confinées dans le monde, les collectivités territoriales veillent à ce que les prestations de services publics qui sont à la base des services de santé soient résilientes. Ces collectivités, a-t-elle souligné, doivent se pencher sur les conséquences de cette situation et également échanger sur la manière de "protéger les agents publics et les plus vulnérables afin d'assurer une plus grande cohésion à l'avenir". La réunion a été ouverte par le président de CGLU et maire d'Al-Hoceima (Maroc), Mohamed Boudra, et la directrice exécutive d'ONU-Habitat, Maimunah Mohd Sharif. Tous deux ont salué le travail des gouvernements locaux et régionaux et ont souligné l'importance de la fourniture de services locaux pendant l'épidémie mondiale. "Les gouvernements locaux des villes et des régions sont les plus proches des populations. Leur résilience est notre force et notre source d'inspiration. Nous devons nous appuyer sur cette relation particulière et je suis convaincue qu'ensemble, nous trouverons les solutions appropriées", a déclaré la directrice exécutive d'ONU-Habitat. Le président de CGLU a ajouté : "Les autorités locales et régionales vont changer le système de gouvernance, et nous le constatons jour après jour, car elles sont en première ligne, répondant à la crise et communiquant sur celle-ci avec leurs citoyens". Les dirigeants locaux et régionaux ont convenu de placer les besoins des citoyens et la résilience des populations au centre de leurs actions. Les participants ont appelé tous les niveaux de la société à travailler ensemble pour prévenir la propagation du COVID-19, affronter son impact et utiliser les leçons apprises pour créer un monde plus résilient. La rapporteuse spéciale des Nations unies sur le droit à un logement convenable, Leilani Farha, a déclaré, la pandémie a montré que la crise mondiale du logement pouvait être résolue. " Tout à coup, les gouvernements sont capables de trouver des places et des lieux pour les personnes sans abri, nous sommes en mesure de fournir de l'eau et des installations sanitaires, nous obtenons des réductions de taux et pouvons alléger les remboursements de prêts. Tout à coup, nous disons : "Pas d'expulsions". La plateforme "Villes pour la santé mondiale" a été présentée par Octavi de la Varga, secrétaire général de Metropolis, comme un espace en ligne permettant aux villes de partager leurs connaissances et leur expertise pour faire face aux crises futures. Le caractère ouvert et le format collaboratif de l'initiative ont été particulièrement soulignés. Les réunions d'apprentissage en direct se poursuivront dans un premier temps sous forme de sessions hebdomadaires tous les mercredis pendant la crise, pour commencer. Le premier mois, des questions clés comme la crise du logement, la mobilité et l'accès aux technologies dans la prestation de services pendant la crise actuelle seront traitées, dans un contexte où les villes du monde entier cherchent déjà à trouver une nouvelle génération de solutions pour relever ces défis. À propos de Cités et Gouvernements Locaux Unis (CGLU) : CGLU est l'organisation mondiale des gouvernements locaux et régionaux et de leurs associations qui représente et défend leurs intérêts sur la scène mondiale. Représentant 70 % de la population mondiale, les membres de CGLU sont présents dans toutes les régions du monde : Afrique, Asie-Pacifique, Europe, Eurasie, Moyen-Orient-Asie de l'Ouest, Amérique latine et Amérique du Nord - organisés en sept sections continentales, une section métropolitaine et un forum régional. Le réseau comprend plus de 240 000 villes, régions et métropoles et plus de 175 associations de collectivités locales et régionales présentes dans 140 pays. CGLU place au coeur de ses priorités stratégiques la démocratie locale, le changement climatique et la protection de l'environnement, la réalisation des objectifs de développement durable, les finances locales, le développement urbain et la diplomatie des villes pour la consolidation de la paix. Visitez le site www.uclg.org et suivez @uclg_org pour en savoir plus. À propos d'ONU-Habitat : ONU-Habitat est l'agence des Nations unies spécialisée sur nos villes et nos communautés. ONU-Habitat travaille dans plus de 90 pays et soutient les habitants des villes et des établissements humains pour un meilleur avenir urbain. En collaboration avec les gouvernements et les partenaires locaux, ses projets à fort impact combinent une expertise mondiale et des connaissances locales pour fournir des solutions ciblées et opportunes. L'Agenda 2030 pour le développement durable comprend un objectif spécifique sur les villes, l’ODD 11 - rendre les villes inclusives, sûres, résilientes et durables. Visitez www.unhabitat.org et suivez @unhabitat pour plus d'informations. Pour plus d’informations, contactez : Alejandra Salas Secrétariat mondial de CGLU, Barcelone communication@uclg.org

Entités des Nations Unies impliquées dans cette initiative
ONU-HABITAT
Programme des Nations unies pour les établissements humains