Journée des Nations Unies, 24 octobre 2019

Allocution du Coordonnateur résident du Système des Nations Unies à l'occasion de la Journée des Nations Unies, 24 octobre 2019

Son Excellence Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement,

Monsieur le Ministre de l’Environnement et du Développement Durable,

Mesdames et Messieurs les membres du Gouvernement,

Mesdames et Messieurs les Parlementaires,

Excellences, Mesdames et Messieurs les membres du Corps Diplomatique,

Monsieur le Gouverneur de la Région Atsimo Andrefana,

Monsieur le Préfet,

Monsieur le Maire de la Commune de Manombo,

Chers collègues du Système des Nations Unies,

Mesdames et messieurs,

Salama Tompoko

La journée des Nations Unies est célébrée tous les ans le 24 octobre. Aujourd’hui, cela va être marqué par des actions concrètes. Nous allons démontrer notre engagement en faveur de notre planète en plantant des arbres. Nous avons choisi les mangroves car ces espèces sont menacées ; non seulement la végétation mais les êtres vivants qui s’abritent à l’intérieur de la forêt.

« Ensemble, agissons contre le changement climatique », comme le thème de la journée l’indique, nos gestes et notre participation d’aujourd’hui contribuent à cela. Ici à Manombo, ce n’est que le lancement avec 1,5 millions de mangroves, mais l’objectif est de continuer à reboiser et à prendre des mesures pour sauver des vies incluant des vies terrestres et aquatiques selon les Objectifs de Développement Durable ou ODD 13, 14 et 15.

Excellences, Mesdames et Messieurs, Nous tenons à remercier particulièrement Son Excellence Monsieur le Premier Ministre aujourd’hui car sa présence parmi nous témoigne de son engagement personnel ainsi que de l’Etat malagasy à œuvrer contre le changement climatique.

Permettez-moi de remercier aussi Monsieur le Ministre de l’Environnement et ses collègues notamment l’équipe de la direction régionale du Ministère pour leur collaboration dans l’organisation et la réalisation de cet événement.

Toutes ma gratitude également à l’endroit des membres du personnel des Nations Unies à Toliara pour leur appui.

Mes remerciements également à l’endroit du Gouvernement qui fait de leur priorité le reboisement ainsi qu’aux autorités locales pour leur accueil chaleureux.

Et enfin, toute notre reconnaissance en faveur de toute la population de Fitsitike Manombo ainsi que des différents acteurs et associations qui participent avec nous à cet événement et qui sont aussi engagés pour agir en faveur du climat pour sauver des vies.

Mesdames et Messieurs, avant de terminer, permettez- moi de vous partager le message du Secrétaire Général des Nations Unies à l’occasion de cette journée :

Je cite :

« La Journée des Nations Unies nous offre l’occasion de réaffirmer les idéaux énoncés dans la Charte des Nations Unies, qui jour pour jour est entrée en vigueur il y a de cela 74 ans.

En cette époque de tumulte généralisé, la Charte des Nations Unies reste notre point de repère.

Et l’Organisation reste déterminée à s’attaquer envers et contre tout aux véritables problèmes auxquels les peuples sont vraiment confrontés.

Nous œuvrons en faveur d’une mondialisation équitable et d’une action climatique ambitieuse. Nous agissons en faveur des droits de la personne et de l’égalité des sexes et nous nous opposons à la haine, quelle que soit la forme qu’elle prend. Nous nous efforçons de maintenir la paix et nous portons secours à des millions de personnes prises au piège de conflits armés.

L’Organisation des Nations Unies a placé la capacité d’évolution et le respect du principe de responsabilité au cœur de l’action qu’elle mène pour mieux venir en aide aux pays. L’année prochaine, nous célébrerons le soixante-quinzième anniversaire de la fondation de l’Organisation. C’est l’occasion pour nous de repenser l’avenir ensemble.

Je vous invite à prendre part à la réflexion : « Ensemble, agissons en faveur du bien-être des peuples ». Fin de citation.

Mesdames et messieurs,

A ce 74è anniversaire de l’ONU, nous lançons la réflexion : « l’avenir que nous voulons et les Nations Unies dont nous avons besoin ». Nous invitons toutes les parties prenantes à partager leurs opinions qui nous permettra d’avoir une vision plus large jusqu’en 2045.

Pour terminer, je dirai que le Système des Nations Unies à Madagascar reste aux côtés de la population Malagasy et agit à travers les différentes agences en faveur du bien - être du peuple.

Mesdames et messieurs, ensemble, agissons en faveur de notre planète pour une vie et un monde meilleur.

Je vous remercie. Misaotra Tompoko.

Entités des Nations Unies impliquées dans cette initiative
FAO
Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture
FIDA
Fonds International de Développement Agricole
OIT
Organisation internationale du travail
OIM
Organisation internationale pour les migrations
OCHA
Bureau de la coordination des affaires humanitaires
HCDH
Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l'homme
RCO
Bureau du Coordonnateur Résident des Nations Unies
ONU-HABITAT
Programme des Nations unies pour les établissements humains
BACP
Bureau d'appui à la consolidation de la paix
ONUSIDA
Programme commun des Nations unies sur le VIH/SIDA
UNCDF
Le Fonds d'équipement des Nations unies
PNUD
Programme des Nations unies pour le développement
UNESCO
Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture
UNFPA
Fonds des Nations unies pour la population
UNHCR
Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés
CINU
Centre d'information des Nations Unies
UNICEF
Fonds des Nations unies pour l'enfance
ONUDI
Organisation des Nations unies pour le développement industriel
VNU
Volontaires ONU
PAM
Programme alimentaire mondial
OMS
Organisation mondiale de la santé
Other entities involved in this initiative
FMI
Fonds monétaire international
Banque mondiale
Banque mondiale