Consultant d’appui à la réalisation des dialogues nationaux pour le sommet sur les systèmes alimentaires

Contexte

Au troisième trimestre de l’année 2021, le Secrétaire général de l’ONU, convoquera, dans le cadre de la Décennie d’action pour réaliser les objectifs de développement durable d’ici à 2030, un Sommet sur les systèmes alimentaires marquant le lancement de nouvelles mesures audacieuses pour progresser dans la réalisation de chacun des 17 objectifs de développement durable, qui dépendent tous, à des degrés divers, de la mise en place de systèmes alimentaires plus sains, plus durables et équitables. En effet, les systèmes alimentaires durables ne sont pas seulement des moyens d’éliminer la faim et la malnutrition dans le monde : ils peuvent nous mettre sur la bonne voie pour accomplir des progrès importants dans la réalisation de chacun des 17 objectifs de développement durable.

Le succès du Sommet dépendra de la mobilisation, partout dans le monde, de citoyens représentant des points de vue et des secteurs très divers. Pour cela, en partenariat avec le Système des Nations Unies à Madagascar sous la supervision générale du Coordonnateur Résident, et avec l’appui technique de la FAO, du FIDA et du PAM, le Gouvernement de Madagascar, à travers le Ministère de l’Agriculture, de l’Élevage et de la Pêche (MAEP) organise des dialogues nationaux inclusifs et multi-acteurs en vue d’offrir la possibilité aux parties prenantes de se pencher sur les difficultés auxquelles se heurtent les systèmes alimentaires, de mener une réflexion sur les thèmes retenus pour le Sommet et de tirer des enseignements des points de vue exprimés par les participants.

Cinq pistes d’action d’intérêt seront discutées et sur lesquels les pays devront s’engager lors du Sommet : - Piste d’action n°1 Garantir l’accès de tous à des aliments sains et nutritifs - Piste d’action n°2 Passer à des modes de consommation durables - Piste d’action n°3 Stimuler une production respectueuse de la nature - Piste d’action n° 4 Promouvoir des moyens de subsistance équitables - Piste d’action n°5 Renforcer la résilience aux vulnérabilités, aux chocs et au stress

Cette initiative s’articule avec les initiatives nationales relatives aux systèmes alimentaires en cours, l’évaluation des systèmes alimentaires à Madagascar, l’étude détaillé sur la résilience des systèmes alimentaires en milieu urbain face aux aléas, pandémie catastrophes naturelles et chocs climatiques ainsi que sur les résultats de l’enquête nationale à indicateurs multiples (MICS 2018) qui documente le progrès insuffisant pour l’atteinte de plusieurs indicateurs des ODD. Elle s’articule aussi autour des résultats des enquêtes portant sur le Coût de la Faim (Cost of Hunger) et Fill the Nutrient Gap qui illustrent les problèmes d’accès aux aliments sains et nutritifs.

Les dialogues nationaux ont pour objectif d’élaborer des parcours nationaux vers des systèmes alimentaires durables et de mobiliser un large éventail de parties prenantes provenant de divers secteurs agricoles et non agricoles (gouvernement, secteur privé, société civile, population, organisations non-gouvernementale, agences de nations unies, donateurs, chambres de commerce, groupes d’intérêt économique, association des consommateurs, parlementaires, groupes vulnérables, etc.) pour soutenir ces parcours et s’engager dans les préparatifs du Sommet par le biais d’interactions structurées.

Compte tenu du contexte sanitaire, les dialogues se dérouleront principalement (sinon entièrement) en ligne, non seulement pour des raisons liées à Covid19, mais aussi pour atteindre un plus large éventail de parties prenantes nationales et internationales.

Tâches et attributions

Sous la supervision générale du Coordonnateur Résident des Nations Unies à Madagascar et en collaboration avec la Task Force dirigée par le MAEP (Convenor) appuyé par l’équipe du SNU,le consultant réalisera les appuis relatifs aux préparations, à l’organisation, à la réalisation et à la rédaction des rapports concernant les différentes séances de dialogues nationaux, et selon les guides et manuels proposés par le FSS Global https://summitdialogues.org/fr/

Il / elle sera en charge des tâches ci-après : • Travaux de préparation de l’Atelier : - Appuyer la task force dans la préparation et le bon déroulement des dialogues - Appuyer le MAEP à conduire le travail de la Task Force notamment à l’exploitation et l’analyse de diverses études sur les systèmes alimentaires à Madagascar jugées pertinentes pour conduire les dialogues nationaux pour le Sommet. - Participer aux différentes réunions du groupe de préparation en vue de créer des conditions privilégiant l’inclusion des acteurs et propices au débat, à la collaboration, à l’édification de consensus et à la détermination partagée d’améliorer les systèmes alimentaires après les Dialogues. - Faire la revue des données secondaires sur les systèmes alimentaires à Madagascar, exploiter les résultats de l’étude sur l’évaluation des systèmes alimentaires durables à Madagascar ainsi que ceux d’autres études, enquêtes et analyses pertinentes - Assurer la coordination des synthèses des différentes concertations infranationales - Identifier les thématiques ou pistes d’actions à débattre avec des preuves scientifiques à l’appui, - Identifier les thèmes et sujets des dialogues suivant les guides et indications globales et en référence aux contextes locaux - Proposer une méthodologie appropriée pour conduire les Dialogues du Sommet national - Développer et finaliser le plan opérationnel pour la réalisation des dialogues (Comme méthodologie à considérer et à développer, se référer à l'expérience des consultations virtuelles de l'UNSDCF à Madagascar) - Proposer une méthodologie de synthèse et partage digital des connaissances acquises pendant les dialogues et des conclusions principales du Sommet” (Knowledge-Management); - Préparer la finalisation des listes des invités / participants à chaque dialogue et l’agenda prévisionnel, les invitations et la confirmation de la présence des participants • Avant la tenue des dialogues : Participer aux dernières réunions de la Task Force notamment dans la finalisation de l’agenda détaillé (horaire, activités, méthode de facilitation/animation, résultats attendues) et des notes de facilitation et de modération. • Pendant et après les dialogues : - Faciliter l’ensemble des ateliers ainsi que l’animation des panels de discussion et des travaux de groupe programmés en référence aux TdR, avec l’appui et sous le contrôle de l’équipe aux niveaux global, régional/sous régional et national de la FAO, ainsi que de la Task Force - Consolider les recommandations, les actions et engagements nationaux - Etablir le rapport des dialogues nationaux ainsi que la note de conclusion portant la voix de Madagascar en faveur de systèmes alimentaires durables et la contribution à l’atteinte des Objectifs de Développement Durables (ODD) - Identifier les autres initiatives privées et indépendantes tenues à Madagascar, entrer en contact avec les organisateurs et mettre en commun les conclusions tirées de ces dialogues indépendants - Préparer le Résumé Exécutif de l’Acte des Dialogues à transmettre aux organisateurs du Sommet mondial en début du mois de Juin 2021

 

  •  À l’issue du sommet mondial,

- Appuyer la réalisation d’une Concertation nationale pour déterminer les contributions ou engagements des acteurs au niveau du parcours identifié ; - Restituer les conclusions du Sommet aux différentes parties prenantes, et préparer un plan et le mettre en œuvre avec l’appui du MAEP / DCSI et du SNU / UNCG la communication de ces conclusions auprès du grand public - Définir les processus permettant de suivre les progrès à Madagascar et de rendre des comptes. Produits livrables

  • Méthodologie de synthèse et partage digital des connaissances acquises pendant les dialogues et des conclusionsprincipales du Sommet” (Knowledge-Management);

- Rapport sur la revue des données secondaires sur les systèmes alimentaires à Madagascar - TDR des Dialogues nationaux contribuant au Sommet UN sur les systèmes alimentaires avec l’agenda prévisionnel, la méthodologie à utiliser, la liste des acteurs consultés et participants aux différentes sessions, les pistes d’actions à approfondir durant les dialogues - Plan opérationnel sur la réalisation des dialogues finalisés incluant la liste des participants - Rapport sur les Dialogues nationaux, intégrant les éléments des dialogues indépendants ainsi que les différentes concertations infranationales - Rapport consolidé portant sur le déroulement de chacun des dialogues et incluant les recommandations, les actions et les engagements nationaux - Préparer le Résumé Exécutif de l’Acte des Dialogues à transmettre aux organisateurs du Sommet mondial en début du mois de Juin 2021. Ceci comprend les parcours nationaux vers des systèmes alimentaires durables - Rapport sur la concertation nationale post-sommet intégrant les processus devant être suivis pour documenter les progrès post-sommet - Développer en concertation avec MAEP/DCSI et SNU/UNCG, un plan de communication des conclusions du Sommet et des implications pour Madagascar selon différents types d’audiences et en utilisant différents médias ; et en faire le suivi de la mise en œuvre

Qualifications

- Niveau académique :

o Diplôme Universitaire en économie, développement rural, agronomie, sciences sociales, sciences économiques ;

- Expériences requises :

o Au minimum 8 ans d’expériences o Expériences pertinentes dans l’organisation et la facilitation d’ateliers impliquant plusieurs acteurs de différents horizons visant la collecte et le partage d’informations ; mais surtout compétences et expériences dans l'organisation de consultations multipartites en ligne o Expertises et compétences avérées dans la réalisation d’analyse croisée et de triangulation d’information (les candidats potentiels doivent soumettre une copie d’un rapport d’analyse réalisé par eux et contenant des analyses croisées et la triangulation d’information) o Connaissances avérées du contexte national dans les domaines des systèmes alimentaires durable, du Développement rural, la sécurité alimentaire, la nutrition et la résilience à Madagascar. o Expérience dans le développement et la mise en œuvre de plan de communication pour différentes audiences à travers différents médias o Excellentes capacités de rédaction o Maîtrise exigée de l’utilisation d’un ordinateur ainsi que des logiciels nécessaires pour réaliser les travaux, mais surtout connaissance des plateformes de réunions virtuelles o La maîtrise des langues française et malgache est exigée ; connaissance de l’anglais serait un atout Comment soumettre votre candidature Les candidatures doivent être envoyées par e-mail à FAO-MG@fao.org au plus tard le Dimanche 09 mai 2021 à minuit. Le sujet de votre e-mail doit être clairement marqué « Soumission _ Consultant d’appui à la réalisation des dialogues nationaux pour le sommet sur les systèmes alimentaires ». Les candidatures reçues après la date de clôture fixée ne seront pas considérées.  

Date limite
Emploi de
FAO: Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture